ACTUALITE

CONAKRY TERMINAL : Quatre nouvelles machines portiques Rubber Tyer Gantry reçus par le ministre Yaya Sow et les responsables Conakry Terminal

Pour mieux ranger les conteneurs qui arrivent en quantité dans la capitale guinéenne, Conakry Terminal (filiale du groupe Bolloré) s’est doté ce jeudi 04 novembre, de quatre nouveaux portiques dénommés Rubber Tyer Gantry. La cérémonie de présentation de ces nouvelles machines s’est déroulée en présence du ministre des Infrastructures et des Transports, ainsi que les responsables de Conakry terminal.

Ces quatre nouvelles machines viennent s’ajouter aux huit autres dont quatre a été reçues en 2018 et quatre autres en 2020 ce qui complète le tout à douze machines portiques.

<<Aujourd’hui, Conakry Terminal -qui est le concessionnaire du terminal à conteneurs du port de Conakry- est très fier d’agrandir sa flotte de portiques de parc avec ces quatre nouvelles machines que vous voyez. Ces quatre nouvelles machines viennent compléter les huit qu’on a fait rentrer en 2018 et en 2020. Elles servent à ranger les conteneurs sur le terminal, de recevoir les bateaux et les mettre sur les camions. Ces machines nous servent à gérer le stock des conteneurs. C’est très important pour nous et pour tous les réceptionnaires en Guinée. Cela permet d’augmenter la rapidité de livraison des conteneurs. Les usagers du port, dans les mois et années précédentes, se rappellent qu’on a eu une période de congestion qui a été intégralement résolue depuis le mois de février, grâce à une productivité et des efforts pour maximiser les livraisons. Aujourd’hui, ces quatre portiques de parc viennent consolider nos efforts pour s’assurer que plus jamais on ne retombera dans la congestion. C’est très important pour tous les réceptionnaires, les transitaires et toute la communauté des affaires >>, a expliqué Emmanuel Masson.

A en croire le ministre des infrastructures et des transports, 500 camions effectuent chaque jour des mouvements de va et vient dans la ville de Conakry.

<< Chaque matin, il y a 250 camions qui sortent et 250 autres qui entrent au port de Conakry. Et, naturellement, cela crée des embouteillages monstres dans un contexte où les routes sont dégradées. C’est un souci du Président de la République qui m’a instruit de réfléchir à des solutions de façon à désengorger les rues de Conakry. Mais, cela demande plus de réflexions ; parce que vous avez le nombre, de camions qui entrent et également les routes sont dégradées. Aussi, la douane n’accompagne pas le port 24heures/24 pour enlever la marchandise. Donc, nous sommes en train de réfléchir à toutes ces questions-là pour trouver des solutions. On va les faire signer des engagements, parce que c’est la mission du ministre des Infrastructures et des Transports de faire en sorte que tout ce qui est dans mon secteur qui favorise la compétitivité soit là et rentre dans le cadre de la refondation de l’État et de l’économie >> a indiqué le ministre Yaya Sow.

Après la présentation officielle de ces engins à roues plastiques au nouveau ministre des transports et des Infrastructures, le directeur général du groupe Bolloré en Guinée, Jean-Christophe Tranchepain, et le directeur général de Conakry Terminal, Emmanuel Masson, lui ont fait visiter le terminal conteneur.

Fodé BAYO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page